31.03.08 // 18:10

arton3909.jpg

si ça continue, bientôt y a michael jackson qui va appeler pour faire un concert à emporter.

en attendant c’est R.E.M. qui envoie de la bûchette, et bravo à vincent moon.


30.03.08 // 06:51

postcardhdr.jpg

laundry.jpg
mes photos de venise, enfin.


28.03.08 // 03:14

1# j’ai un cdd, je suis complètement joie bonheur, demain on fait péter le champagne.

2# je viens de vivre une journée joie bonheur avec un groupe super chouette. j’aime mon travail.

3# actu blogothèque: on organise une soirée de poche, avant la grosse soirée à emporter de ouf malade qu’on va encore en parler dans mille ans si on est pas déjà tous morts, la soirée de poche donc avec peter & the wolf et mina tindle, on la fait à la bellevilloise le vendredi 11 avril. le principe est simple: c’est gratos. c’est gratos mais si vous voulez faire un don parce qu’il faut bien payer les artistes et leur billet d’avion tout ça, c’est possible et fort aimable, tout est expliqué dans l’article. merci pour eux.

4# mon rendez-vous avec la fille de vendredi s’est très bien passé, et puis on est rentrées chez moi et puis c’était très chouette mais j’ai très mal là où vous savez, même si sur le moment je ne savais plus comment je m’appelais. cette nana a un visage incroyable. et un corps gnnn raaah. voilà bande de coquins maintenant arrêtez de me réclamer des nouvelles à ce sujet par mail et twitter, non mais oh hein, bon.

5# j’ai des blogopotins que certains d’entre vous seraient bien contents d’apprendre, malheureusement je ne peux rien dire, non sérieux ça se fait pas de balancer, mais je vous assure que c’est croustillant. évidemment ce teaser était complètement inutile mais la prochaine fois que vous me croisez, je veux bien vous raconter en live.

6# <autopromo>si tout va comme prévu, j’ai l’honneur d’être dans la “blog party” du chronic’art de ce mois-ci, dispo en kiosque dès aujourd’hui le 28 mars. avec un post inédit et moi en bunny que tu pourras découper selon les pointillés pour accrocher au-dessus de ton lit ou dans tes chiottes. ou bien t’en servir si tu n’as plus de papier toilette. ou bien non.</autopromo>


25.03.08 // 03:21

les fleurs de mon anniversaire sèchent, le bouquet pourrit dans son vase, il paraît que c’est pas très feng-shui mais je m’en fous. samedi soir aux disquaires, puis à l’opa, je crois que je suis trop difficile, non attends, je suis difficile, point, et c’est pas plus mal. même quand ça se roule des pelles sur le canapé à côté de moi et en face, je me sens pas le vilain petit canard, non, je pense: aucun être humain dans cet endroit ne me plait assez pour que j’aie envie de fourrer ma langue dans sa bouche. aucun. même pas un peu. aux disquaires les filles n’étaient pas terribles et on se demandait si tous ces types sont gay ou quoi, apparemment oui, à l’opa je ne voyais rien, trop sombre, et quand je voyais de plus près, je m’éloignais. et puis je pensais à la fille de vendredi midi. à qui j’ai envoyé un mail, proposé de boire un verre, et qui m’a répondu tout à l’heure. on doit se voir cette semaine. un crush complètement physique, pour l’instant, je ne lui ai jamais dit que bonjour. j’ai réécouté tout cat power sauf les deux derniers ce weekend chez les parents, en bouquinant ce que f. et ludomatic ont choisi sur ma wishlist – 1 & 2, 3 – et puis j’ai repensé à e. la première. qui m’a fait découvrir cat power. donc j’ai pensé à la fille de vendredi, parce que certaines chansons de cat power me donnent envie d’une fille dans mon lit, des seins d’une fille dans mon dos, des mains d’une fille sous mon pull, de la langue d’une fille entre mes cuisses, du regard d’une fille le matin au réveil. ça me fait cet effet-là. je veux sentir la fille de vendredi contre moi. même sans rockets ou ice water ou he war.

ce soir il y avait une fille dans le métro qui a éclaté de rire en lisant donjon parade, alors que j’écoutais stories from the city, stories from the sea, de pj harvey – définitivement son meilleur album, et un des dix albums que je pourrais écouter en boucle sans me lasser. j’ai souri aussi alors que we float c’est franchement pas jouasse.

j’ai plein d’épisodes de retard. demain on tourne. ça m’a encore fait du bien de passer quelques jours sans le net. même pas le temps de continuer le bouquin de jonathan safran foer, je suis sur l’ordi depuis que je suis rentrée, 22h, trop de choses à faire, certaines faites, d’autres pas. il est déjà 3h17, et non je ne programme pas mes posts, jamais. en ce moment plein de trucs chouettes arrivent mais comme d’hab j’ai pas le droit d’en parler pour l’instant, putain que c’est frustrant.

souhaitez-moi bonne chance, même si c’est pas ça qui compte.


19.03.08 // 23:35

(attention, ce post parle aussi de la nouvelle star)

hier soir à l’olympia:

- pete & the pirates: pas mal, mais le chanteur n’avait aucune présence. et trop de réverb.
- the blakes: les frères gallagher ont appelé, ils voudraient qu’on leur rende leur look et leur voix. un peu chiant, mais présence pas mal. et trop de réverb.
- the kills: ont encore niqué sur scène, sans se toucher. génial. putain de duo sexuel et électrique. la guitare d’hotel est un prolongement de son corps (pour ne pas dire d’autre chose), et v.v.. cette voix. v.v je veux ton corps. et un peu trop de réverb.
- gossip: beth est complètement tarée, complètement fabuleuse. une voix hallucinante. une présence de dingue. j’ai transpiré à mort, failli finir les seins à l’air quand un con s’est accroché à mon t-shirt pour atteindre l’épaule droite de beth descendue dans la fosse, contre laquelle je me suis retrouvée collée. et pas trop de réverb.

verdict: tuez les ingés son.

et les connards/asses qui pogotent même avant que la chanson commence, puis te disent que si t’es pas contente de te prendre des coups de boule, de coude, de pieds, t’as qu’à aller derrière. cass’toi pauvre con.

and now, for something completely different: la nouvelle star.

- ouf, ils ont viré katie STFU l’américaine.
- par contre, jules ce sous raphael mixé à claude françois il faudrait penser à le dégager, il a rien à faire là. j’ai une envie folle de lui arracher sa mèche et hurler un truc du genre MAIS BOUGE-TOI BORDEL.
- ensuite, céline, elle je la sens pas. y a un truc qui me chiffonne, je suis sûre que sous ses airs altruistes et ses grands yeux malicieux elle a les dents qui rayent le parquet.
- cédric, son pote (fuckbuddy si vous voulez mon avis). effectivement c’est pierce brosnan ou roger moore, c’est plat, c’est bienvenue à la croisière s’amuse.
- julien (le fils caché d’une partouze entre jim morrisson, patti smith et les ramones) doit rester. au moins jusqu’en quart de finale.
- et benjamin. j’aime bien les sourcils épais. j’aime bien ses trois grains de beauté sur la joue gauche. j’aime bien ses yeux mouillés et les grimaces qu’il fait quand il chante. j’aime bien les mecs qui ressemblent à des petits poussins fragiles mais qui ont un regard de tueur. j’ai un gros crush. je suis même prête à m’inscrire sur facebook pour benjamin.


18.03.08 // 14:22

d. “non mais j’avais envie de lui demander: à partir de combien de mètres carrés tu suces ?”


17.03.08 // 01:59

une putain de super soirée d’anniversaire, semi-à l’arrache. je suis heureuse heureuse heureuse, les voir tous là samedi soir. plusieurs fois, m’éclipser dans la cuisine juste pour sourire bêtement et retourner dans le salon. et en plus, j’ai été complètement pourrie gâtée: un m3 ds (je t’explique pas à quoi ça sert, google est ton ami), un holga, un magnifique magnifique bouquet de fleurs et des mini-sushis en plastique en provenance directe du japon, un bouquin sur banksy, fait pour moi, un kinder surprise, un ipod nano. et des bécots, des hugs, des shots, des fraises tagada, du champagne, des nachos au fromage, des sourires, de la bière.

je suis assez violently happy, là. merci.


14.03.08 // 19:20

wala, un an de plus aujourd’hui. plein de mails, de textos, de twits, merci les gens.

au niveau cadeaux pour l’instant c’est ambiance geek: , un nom de domaine, un DD externe de 160Go (et cette remarque d’ebe:“est-ce que tu crois qu’on peut mesurer l’amour des gens en fonction du nombre de Go qu’ils t’offrent ?”). et puis des dessins (1, 2), et une mini-mini-nouvelle rien que pour moi. je vous keep updated.

je vous laisse, je vais me mettre une murgette (une petite murge) avec les collègues. parce que demain soir c’est la murgasse (la grosse murge).


14.03.08 // 11:29

spiderman.jpg

BERNABE MENDEZ from the State of Guerrero works as a professional window cleaner in New York. He sends 500 dollars a month. dulce pinzon / superheroes project


13.03.08 // 04:24

dscf1714small.jpg

cadeau d’anniversaire en avance – <3 mr_peer

et ce midi on s’est dit on est fous on s’en fout on prend deux desserts et on partage, salade de fraises-gingembre et chantilly, bananes poêlées au miel et fleur d’oranger. je note pour plus tard.

et puis hier soir, hier soir j’étais partie pour prendre un verre avec jj, et on a fini au vin rouge chez une des ses amies, l., que je ne connaissais pas, et qui aime se déguiser en bunny elle aussi. repartis à 3h30. 4h ? et forcément, avoir un ex en commun, ça aide pour faire connaissance.

voilà encore une fois j’ai scotché devant paris dernière, que je ne peux pas ne pas regarder jusqu’au bout. la voix de xavier de moulins est est aussi irritante que celle de taddeï. mais j’irais bien faire un tour en bagnole avec lui, histoire de voir comment ça se passe vraiment.


10.03.08 // 15:57

me l’apprend à l’instant via twitter: la photo que j’avais envoyée à wired pour leur concours “red” est . j’ai chaud. j’ai un sourire un peu bête là. je suis joie. o0OFF y a ta tronche en gros sur wired, t’es fière de toi j’espère, eheh.


10.03.08 // 01:11

hop hop, mon tout premier article sur bbb. il est évident que ça va devenir compliqué ici, y aura des liens en double. mais là tout de suite j’ai envie de vous rappeler qu’aujourd’hui lundi 10 mars c’est la journée internationale de.. euh, on va la faire en anglais: the international day of awesomeness, “because everyone needs an excuse to be awesome”. j’adore. et pourquoi le 10 mars ? parce que comme l’explique kevin lawver, le type qui a eu cette idée à la con, c’est l’anniversaire de chuck norris. double raison de célébrer cette journée. et c’est la semaine de mon anniversaire. que demande le peuple.

- je t’ai déjà dit comment il s’appelle mon prof d’informatique ?
- non
- attention hein, c’est pas une blague.. il s’appelle mr. surcouf


9.03.08 // 04:36

venise c’était incroyablement beau. j’ai pris beaucoup de photos mais ça ne rend pas grand chose, venise est une ville où il faut être, pour sentir la mer, les embruns sur son visage, le vent dans les cheveux, le soleil de midi qui chauffe le dos et la pluie glacée du soir qui fait rentrer les épaules. il faut se perdre entre les fondamente et les rua, se trouver les pieds dans l’eau une fois au bout d’une longue ruelle étroite et faire demi-tour, errer des heures, mettre soixante secondes pour allumer une cigarette. manger des antipasti, des spaghetti aux seiches, boire un merveilleux chocolat chaud crémeux, plisser les yeux au bord de l’eau, se dire que cette ville hors du temps ne peut pas vraiment exister.

je vous montrerai, mais sans grande conviction.


6.03.08 // 00:10

ce midi devant un jury composé de deux personnes, j’ai eu l’insigne honneur de me voir adoubée rédactrice sur bienbienbien. ô joie, j’ai frétillé comme une truite dans un filet de pêche, depuis le temps que je l’attendais. non, ça n’est pas un secret, je bosse tous les jours avec dom et chryde, mais ça ne veut pas dire que hop d’office vas-y viens écrire sur bbb c’est cadeau ça nous fait plaisir. alors là j’ai la pression. forcément.

enfin c’est pas nouveau, la pression je l’ai à chaque fois que je pense à écrire même trois lignes sur la blogothèque, et une fois que j’ai écrit c’est presque pire. parce que la blogo c’était un peu un rêve, le truc que tu suis depuis 4 ans, le truc que t’imagines complètement inaccessible, t’oserais jamais les contacter. et un jour d’octobre y a ton nom dans la rédac, y a ton nom dans les concerts à emporter, tu gères des gens et des projets importants, t’es impliquée à mort, tu reçois 178 mails par jour avec toutes les replies de la mailing interne, et putain t’es super fière de faire partie de tout ça, super fière et super honorée. et super flippée.

parce que parmi les lecteurs de la blogo, y en a qui te loupent pas. en commentaire de mon weblog sur moriarty, j’ai eu droit à la blogothèque, à la bourre, pour la première fois et à vrai dire j’étais bien contente, parce que justement la blogo c’est pas une question d’être à la bourre, d’être super avant-gardistes ou quoi. on va pas chroniquer un album dont on se contrefout, juste parce qu’il vient de sortir. on va pas vous parler du dernier britney spears si on a pas un truc marrant à vous dire dessus, on parle des artistes qui nous intéressent en bien ou en mal, on a encore cette liberté, on en parle quand on veut, pas forcément parce que machin vient de faire tous les shows et que bidule nous a envoyé un cd. on fait des news parce que c’est un truc chouette, ou abominable, ou drôle. mais pas parce qu’il faut l’annoncer ab-so-lu-ment et avoir quatorze minutes d’avance sur pitchfourchette. alors je vais au taf avec le sourire, même quand il faut retailler des logos pendant trois nuits pour la nouvelle version, ou me défoncer les yeux pour du code sous spip, tout ça parce que je suis putain de fière de faire partie de cette équipe, de tout ce gourbiche.

alors bienbienbien question pression, ça se pose là aussi. pas pour les mêmes raisons, mais c’est aussi une question d’exigence. exigence de ton, et exigence de temps: bbb c’est lu en majeure partie par des gros nerds, des über geeks ou des casual geeks. alors quand tu balances un lien vieux de 24h, il est possible que tu te fasses lyncher. enfin dom, chryde et moi on se lynche régulièrement à coups de aaaah mais trop naaase, antidate ton post, ce truc-là a 48h ! donc je peux comprendre les réactions extérieures. n’empêche que, pareil, quand j’en parle je suis toute excitée. et puis en plus je sais tout ce qui se trame, tous les trucs qu’on prépare, qu’on peaufine, qu’on tempêtecerveau. eheh.

ouais, je suis über joie.


4.03.08 // 12:52

rapport à ma théorie de la dernière fois sur les filles sale gueule / corps de rêve:

b. dit: ah mais on appelle ça des crevettes; on mange tout, sauf la tête.


3.03.08 // 02:46

il me faut un disque dur externe. ça n’est plus possible, je n’ai plus de place sur cet ordinateur.

je tiens à rappeler que si mon compte facebook est désactivé depuis un bail, c’est que j’ai pas l’intention d’utiliser ce truc à nouveau, inutile donc de m’y inviter.

je pars à venise pour deux jours, jeudi et vendredi, pour le boulot. je suis déjà allée à venise, c’est magnifique. mais je n’ai jamais pris l’avion, je flippe comme une gamine une veille de rentrée, je crois que je vais avoir du mal à dormir mercredi soir.

dernièrement, je suis beaucoup sortie et j’ai remarqué que le nombre de nanas combinant corps magnifique et visage pas terrible voire carrément moche était proprement ahurissant. ahurissant. en termes statistiques, j’ai mené un sondage, et beaucoup plus de garçons préfèrent une fille avec un très joli visage mais un corps pas terrible que l’inverse. et je les comprends, une fille ne me plaira que si son visage m’attire. et je prêche le naturel. exit donc les surmaquillées comme des camions volés qui se planquent derrière deux couches de fond de teint et trois de crayon-fard-eye liner, laisseront des traces de terracotta/mascara sur mes oreillers et ressembleront à régine une fois la peau nue. et tant pis si la fille a le corps d’adriana karembeu, c’est pas ses jambes que j’embrasse et c’est pas son ventre plat qui me fera face le matin.

je viens de regarder le pilote de “in treatment”. gabriel byrne y joue paul, un psy. la série est diffusée du lundi au vendredi, un patient par jour, et le dernier jour on retrouve paul chez gina, sa psy. chaque épisode dure moins de trente minutes.  je sais déjà que je vais être complètement accro.


2.03.08 // 21:34

croyez-moi j’aimerais vraiment vous raconter comment depuis jeudi je n’ai jamais pu me coucher avant 4h du matin, comment je n’ai fait que boire et parler à des inconnus et même faire du sexe avec un, mais j’ai promis 1400 signes pour un post inédit avant le 5 mars, pour le numéro d’avril d’un mensuel. et je ne pouvais pas trouver meilleur sujet.